Le sucre de palme au Cambodge

Le sucre de palme est un patrimoine national au Cambodge

Au Cambodge, 85% de la population totale est dépendante de l’agriculture du riz, la production de sucre de palme, l’élevage et de maraîchage. Le sucre de palme occupe une position majeure dans le quotidien des Cambodgiens, et particulièrement dans la cuisine cambodgienne.

Le palmier sucrier (palmier de Palmyre) pousse en milieu tropical notamment dans divers pays d’Asie (Cambodge, Birmanie, Thaïlande, Indonésie, Inde),  Au Cambodge, le sucre de palme provient en majorité de la sève du Borassus flabellife, une famille de palmier très répandue dans le pays. Le palmier à sucre fait partie du patrimoine national cambodgien et constitue une des ressources naturelles les plus importantes du pays. On retrouve le sucre de palme dans de nombreux produits tels que les jus de fruits, sucres, bois de construction… mais aussi des racines pour la médecine traditionnelle. 

Ses notes caramélisées, mélangé à ses notes fruitées, font de ce sucre l’édulcorant idéal pour les préparations culinaires khmères.

Le saviez-vous ?
En plus de ces nombreux avantages qu’offre le sucre de palme dans le quotidien des cambodgiens. Le sucre de palme possède un index glycémique très peu élevé car il est moins chargé en glucide que le sucre classique et son impact sur le taux de glycémie est faible. Une alternative pour les diabétiques et les personnes souffrant de maladies chroniques.

 

Summary
Le sucre de palme au Cambodge
Article Name
Le sucre de palme au Cambodge
Description
Au Cambodge, 85% de la population totale est dépendante de l’agriculture du riz, la production de sucre de palme, l’élevage et de maraîchage. Le sucre de palme occupe une position majeure dans le quotidien des Cambodgiens, et particulièrement dans la cuisine cambodgienne.
Author
Publisher Name
+Cuisine-du-cambodge

A découvrir

Laisser un commentaire